Psychosomatique et homéopathie - Alain

Alain SCOHY
Psychothérapeute
Travail somato-psycho-spirituel
Docteur en Médecine
Aller au contenu

Psychosomatique et homéopathie

Terrain
Homéopathie – une aide à la guérison des pathologies sévères

Nous savons, grâce au Dr Hamer, que toutes les pathologies, hormis les carences ou les empoisonnements, sont d’origine psychosomatique.
Le Dr Hamer a pu définir scientifiquement les grandes lois qui caractérisent le déroulement de ces pathologies psychosomatiques. Pour guérir, il est clair qu’un travail de conscientisation et de « digestion » psychologique des émotions à l’origine de ces pathologies est essentiel, couplé à une complémentation suffisante en vitamines, et parfois aux soins allopathiques[1].
En 1796, le Dr Samuel Hahnemann définit l’homéopathie comme technique thérapeutique. Contrairement aux polémiques récentes sur cette technique, elle est remarquablement efficace lorsque le malade utilise un remède de bonne qualité[2]. Et elle est absolument sans danger.
Hahnemann et ses successeurs ont défini 4 diathèses ou « terrains maladifs », et c’est ce qui nous intéresse aujourd’hui. En effet, ces diathèses pourraient bien correspondre aux lois biologiques définies par le Dr Hamer. Nous aurions alors un moyen simple de faciliter et d’accélérer le travail de guérison de l’organisme. Je crois que ça vaut la peine d’essayer... Bien sûr, le travail de guérison psychologique reste indispensable, ainsi qu’éventuellement les soins allopathiques. Rien ne doit être négligé.
Compte tenu de mes 45 ans d’expérience en homéopathie et de mes 25 ans d’expérience en psychosomatique, je pense que :
  • Toutes les maladies de la peau et des muqueuses respiratoires (nez, larynx, bronches), toutes les allergies, toutes les maladies vasculaires, tous les problèmes d’ulcérations ici ou là, pourraient bénéficier de PSORINUM XM K.
  • Tous les problèmes en lien avec l’appareil locomoteur (os, muscles, ligaments) ainsi que du panicule adipeux (lipomes, cellulite) pourraient bénéficier de LUESINUM XM K.
  • Tous les problèmes en lien avec les séreuses (méninges, péricarde, plèvre, péritoine, vaginale) et la glande mammaire (cancer glandulaire ou lobulaire du sein) pourraient bénéficier de MEDORRHINUM XM K.
  • Tous les problèmes en lien avec les fonctions vitales (cancer du poumon, reins, appareil digestif, glandes diverses hormis la glande mammaire, appareil génital) et les cancers canalaires du sein pourraient bénéficier de TUBERCULINUM XM K.
Pratiquement parlant, il suffirait de prendre 3 granules par jour du remède correspondant et d’espacer les prises au fur et à mesure des améliorations obtenues.
Alain Scohy, docteur en médecine <scohy@protonmail.com> - www.alain-scohy.com


[2] De nos jours et depuis près de 30 ans, la plupart des remèdes homéopathiques sont littéralement « sabotés » et n’ont plus de réelle efficacité. Heureusement, il existe quelques professionnels qui continuent à fabriquer leurs remèdes de manière sérieuse. N’hésitez pas à me demander...
Rien n'est la proie de la mort, tout est la proie de la Vie !
Professeur Antoine Béchamp
Retourner au contenu