Les vaccins - introduction - Institut Paracelse

Centre de Recherche
de Médecine
Somato-Psychique
et d'Enseignement
et Spirituelle
Aller au contenu
NOUVEAU


Qui dit VACCIN dit PEUR.
    • Peur de la maladie, des épidémies.
    • Peur pour l’enfant.
    • Peur du microbe ou du virus – c’est-à-dire peur dans la nuque. Peur de la contagion, de la contamination.
    • Peur du vaccin en soi, des conséquences possibles.
    • Peur de la piqûre.
    • Peur des composants constituants le vaccin, comme l’aluminium ?
    • Peur des sanctions si l’on ne respecte pas les obligations. Nous retrouvons la peur du gendarme !
    • Peur que le système immunitaire soit immature et que le bébé ne puisse pas tirer profit de l’injection vaccinale.        
La question est de savoir si ces peurs sont justifiées ou non.

Bien sûr, il faut des lois et une certaine discipline pour qu’une société puisse fonctionner normalement, sans trop de heurts… Mais ça ne veut pas dire que nous devons fermer notre intelligence et obéir aveuglément.

Alors comment s’y retrouver dans tout ça ? Qui a raison ? Faut-il vacciner ou non ?
 
Pour essayer d’y voir clair, le mieux est de revenir à la source. Qu’est-ce que la maladie ? Qu’est-ce qui la déclenche ?
 
Pour Pasteur et la médecine officielle, la maladie serait la résultante d’une agression par des bactéries ou des virus. Même le cancer pourrait avoir son origine dans certaines atteintes virales. Si nous réfléchissons un peu, nous sommes obligés de constater que ce système de pensée est manichéen (le bien et le mal en opposition) et infantile. Est-ce que la vie est aussi simpliste ?
 
C’est ce que nous allons essayer d’approfondir. La réalité des microzymas – c’est-à-dire de la biologie authentique –la psychosomatique, et la dimension spirituelle vont nous permettre de mieux comprendre et de sortir de toutes ces peurs.
 
À suivre !
 
Rien n'est la proie de la mort, tout est la proie de la Vie !
Professeur Antoine Béchamp
Retourner au contenu | Retourner au menu